J’ai testé l’extrait d’airelle

Salut à tous, j’espère que vous allez bien !

Il y a quelques temps j’ai lu le livre ‘No Filter’ de Caroline Receveur. Dans ce livre, elle dit que l’extrait d’airelle à de multiples bienfaits. Je ne connaissais pas du tout l’airelle, alors je me suis renseignée sur le sujet et je me suis laissée tentée par l’idée de tester. Dans cet article, je vais vous livrer mon expérience avec l’extrait d’airelle.

visuels une d'instagram

 


Les bienfaits


Pour la partie un peu culture/scientifique : c’est un arbuste de la famille des Ericaceae, un nom bien latin on se l’accorde. Pour faire simple l’airelle fait parti des ‘super fruits’. Nous pouvons consommer le bourgeon de la plante. Et comme tous les ‘super fruits’, l’airelle apporte de multiples bienfaits au corps humain :

  • Anti-oxydant 
  • Calme les bouffées de chaleurs durant la ménopause
  • Aide à la digestion (empêche le gonflement du ventre)
  • Évite les infections urinaires

Et d’autres bénéfices sont attribués à cet arbuste



Ma consommation


J’essaie d’éviter les produits chimiques au maximum et dès que je trouve un produit naturel avec des bienfaits notables et similaire à des produits pharmaceutiques, je l’essaye.

Depuis toujours, j’ai de gros problèmes de digestions, surtout lorsque que je mange des produits à base de blé et levure (tout ce qui fait enfler et avec du gluten, pour faire plus simple). Mon ventre enfle rapidement et mon estomac se fait sentir.  C’est une sensation assez désagréable au quotidien. De plus, J’ai une peur bleue des infections urinaires, ayant déjà dû faire face à ce problème. Alors, l’extrait d’airelle est arrivé comme un miracle pour moi.

J’ai consommé de l’extrait d’airelle dans le but de calmer mes problèmes de digestion. Les effets anti-oxydants sont un plus et je ne suis pas du tout en âge de ménopause donc je ne pourrais pas renseigner sur ce sujet.

Après un petit tour à la pharmacie, ou j’ai dû commander un flacon, j’ai fait une cure de 3 semaines : 15 gouttes que je prenais avant le petit-déjeuner et le déjeuner (en dehors du repas).

ATTENTION : lisez bien la notice de votre flacon ! 15 gouttes/jours sont recommandées et il ne faut pas dépasser les 45 gouttes par jour. C’est un complément alimentaire, donc il ne faut pas le prendre à la légère !


Où la trouver


Comme pour tout, l’extrait d’airelle est disponible sur internet. Trouvable entre 15 et 20 € pour 50ml.

Personnellement, étant donné que c’était la première fois que j’allais tester ce genre de produit j’ai préféré faire confiance à une pharmacie. J’ai un flacon (avec pipette) de chez Vitaflor de 15ml (sur internet, à un prix proche de 13 €). J’ai préféré commencé doucement pour ne pas investir dans un produit qui ne fonctionnera peut-être pas sur moi. Ce flacon a tenu 3 semaines à raison de 30 gouttes par jour. Donc pour un mois, c’est une quantité raisonnable.

 


Les effets constatés


 Dès la première utilisation j’ai pu constater que mon ventre avait moins enflé. Ce n’était pas transcendant, mais assez pour que je m’en rende compte. Lorsque, je mange des aliments assez lourd pour la digestion (dont les fruits et légumes qui demandent un temps de digestion long) je n’ai pas mal à l’estomac. Et réellement, pouvoir continuer sa journée sans avoir à se concentrer sur son estomac, c’est apaisant.

Un effet secondaire notable et moins glamour : l’envie d’aller aux toilettes régulièrement. Et à ce moment là j’ai compris pourquoi mon ventre dégonflait, simplement parce que mon corps se vidait (pas glamour, mais logique). Ça peut devenir embêtant pour certains, alors j’estime qu’il valait mieux que je le mentionne.

Je n’ai pas du tout perdu de poids. Je préfère le mentionner car ce n’est pas du tout un produit minceur, et je ne m’attendais pas non plus à perdre quelques kilos.

Les effets anti-oxydant ne sont pas visible aujourd’hui mais peut-être que dans quelques années je pourrai les constater.


Conclusion 


Mon expérience avec l’extrait d’airelle est très positive. Même si il y a un petit effet secondaire, il ne me dérange pas forcement beaucoup. Je pense continuer à consommer le produit, cependant, je vais diminuer les quantités avec qu’une seule prise le matin (peut-être d’une quantité un peu plus élevée que 15 gouttes, mais moins que 30 en tout cas). Je vais quand même continuer à la consommer sous forme de cure, de manière récurrente.

Et vous connaissiez vous l’extrait d’airelle ? 

C’était mon expérience avec l’airelle et ce que j’en retiens, j’espère que l’article vous aura plu et je vous retrouve sur mes réseaux 🙂

Kisses,

Mélanie

Publicités

9 réflexions sur “J’ai testé l’extrait d’airelle

  1. happynessm dit :

    Merci beaucoup pour cet article !
    Je suis vraiment ravie d’être tombé dessus par hasard !
    Je vais essayer pour mes probleme d’infections urinaire .. jespere que ca va marcher car je ne sais plus quoi faire , j’en fais tous les mois 😦
    Desolee pour mon petit racontage de vie mdr
    Je reviendrai mettre un commentaire pour dire ce que j’en pense 😉

    😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s